La capitale congolaise vient d’assurer le 5e salon Internationale de la technologie et de l’innovation, intitulé Osiane. Cette cinquième édition constitue une vraie vitrine pour plusieurs sociétés des deux Congo, dont les start-ups qui ont été majoritairement touchées de plein fouet par la propagation de la maladie virale, le Coronavirus induisant une crise sanitaire. Ces sociétés du Congo-Brazzaville, ont pu présenter leurs produits tout en tentant de renouer des partenariats avec d’autres grandes entreprises. 

En outre, les organisateurs invitent les autorités congolaises à s’adapter à l’ère du numérique.

Les sociétés privées ont profité du salon des entreprises innovantes 

Responsable de communication de l’entreprise Digipay, Julia Ganguia a profité de la 5e édition du salon des sociétés innovantes afin de présenter sa start-up qui est spécialisée dans le transfert d’argent né en pleine crise sanitaire.

La jeune dame a affirmé, que l’entreprise assure l’approvisionnement des comptes mobiles et bancaires à l’international. Pour les pays européens, les bénéficiaires peuvent recevoir de l’argent en temps réel sur leurs comptes bancaires. Pour les pays d’Afrique de l’ouest les bénéficiaires peuvent recevoir sur leurs comptes Orange.

Selon l’analyse de la responsable de communication de l’entreprise, Digipay devra se développer encore plus après la crise sanitaire, vu la situation handicapante de la fermeture des frontières.

L’entreprise congolaise Skytech, qui est spécialisée dans la mise en place des systèmes de sécurité, est bien plus qu’une start-up. Elle a bien gagné des marchés durant cette période assez critique de l’expansion du Coronavirus.

D’après le directeur de Skytech Congo, Arnaud Aken Elion, l’entreprise a été sélectionnée parmi plusieurs d’autres start-up afin d’assurer la sécurité des frontières du pays.  

En effet, suite à la demande du président Denis Sassou Nguesso, les caméras de l’entreprise Skytech assurent la sécurité des frontières au niveau des ports et des aéroports congolais.

Selon les responsables des différentes entreprises congolaises, il est temps que le pays mise sur une croissance qui se fonde sur le numérique.

Consultez le programme de la 5e édition du salon des sociétés innovantes ici.