Selon le journal de l’Afrique, les transports en commun ont annulé leur grève qui était prévue pour ce lundi 30 août. En effet, après plusieurs jours de négociations avec les hauts responsables au niveau du ministère et les transporteurs, ces derniers ont annoncé l’annulation de la grève du transport en commun.

Annulation de la grève des transporteurs en commun

Les transporteurs ont annoncé qu’ils ne seront plus en grève ce lundi 30 août. En effet, cette décision a été prise le 27 août dernier après plus de deux jours de négociation entre les autorités représentées par le ministre de la Consommation, des Approvisionnements et du Commerce, Alphonse Claude N’silou qui assure aussi la fonction d’intérim du Premier ministre qui est en mission en France et Patrick Milandou, le président de l’Intersyndicale.

Les revendications des transporteurs qui ont été retenues par le gouvernement 

Sur les différentes revendications contenues au niveau de leur cahier des charges, le gouvernement a affirmé que trois seront prises en compte. Parmi les revendications retenues, on peut citer l’annulation immédiate des différents contrôles routiers, tout en assurant la restitution des permis de conduire des différents transporteurs en commun.

Les différentes négociations ont aussi abouti à la mise en place de principe de la suspension des postes de péage et de pesage au niveau du tronçon dégradé de la route nationale numéro 2.

En outre, les concertations avec les différents membres du gouvernement ont permis aux différentes parties de se mettre d’accord sur le respect des multiples textes en vigueur qui sont en relation avec les prix des autorisations des transports en commun au niveau de toute l’étendue du territoire national.

Par ailleurs, les autres points revendiqués dans le cahier des charges de l’intersyndicale, feront l’objet d’une étude bienveillante et particulière par les autorités des deux Congo. Parmi ces revendications, on peut citer, la limitation du nombre de places dans les taxis, les bus Hiace et les bus coaster.