D’après le journal de l’Afrique, les champions nationaux constituent la clé de voûte de toutes les nations : les porte-drapeaux de l’identité culturelle, sociale et économique et de l’histoire. Femmes et hommes sont partout identifiables dans tous les corps privés et civils de la société. 

Les champions locaux de la nation 

Certains sont des juristes, officiers, juges, magistrats, avocats, colonels, capitaines et des généraux qui garantissent la sécurité du pays tout en veillant à l’application, ainsi qu’au respect du principe régalien. Alors que d’autres sont des gardiens et des guides de la Foi veillant à vivifier la Parole divine aux croyants. 

D’autres des chirurgiens, infirmiers, médecins, … etc des soldats de la science veillant à la préservation du bien-être et de la santé des sénégalais.

Sans oublier, les stars sportives, les étudiants, les brillants écoliers, les artistes, scientifiques, fiscalistes, banquiers, ainsi que les investisseurs qui portent sur leurs épaules le génie de la nation, de la créativité, mais aussi le développement social et économique.

Il est important de mentionner les consuls, ambassadeurs, députés, présidents de la République et les ministres qui ont servi le drapeau national ainsi que le peuple sénégalais par l’intermédiaire des missions et des voix qui leur sont confiées.

Il ne faut pas jouer de la dignité des citoyens 

Ainsi, chaque citoyen sénégalais se reconnaîtra en eux. Parce qu’avec eux, le peuple constitue la Nation avec un seul destin commun. D’où le besoin de préserver ce qui appartient au peuple et garder la notion de souveraineté. Si ces champions tombent pour des raisons d’intérêt obscur, ou pour satisfaire les envies des prédateurs, que restera alors de la nation ?

Il est certain que si on joue avec l’espoir et la dignité du peuple, on mettra certainement en gage son destin entre les mains des prédateurs et des fossoyeurs qui n’ont aucun d’autre objectif que celui d’assurer la gestion de leur intérêt personnel au dépens de l’intérêt du peuple.

Actuellement, quand on entend parler de Wallmart, IBM, Apple, Exim Bank, Ford, Général Motors, Google et de Microsoft,on pense directement à l’identité américaine. Quand ont dit Areva, Airbus Total, Bouygues, Orange ou Michelin, on fait directement référence à des marques qui contribuent à l’essor social et économique de la République française. Pour que ces sociétés puissent se déployer à l’étranger, elles ont été encouragées et portées par un nationalisme et protectionnisme forts dans leur propre nation.
Au Sénégal, on voit aussi des champions nationaux comme ETS Moustapha Tall, Wari, Seneco, Sagam, casamançaise, Wari ou bien Itoc. En effet, ces sociétés portent sur leurs épaules l’espoir et l’avenir du peuple sénégalais en apportant plusieurs millions de dollars soit l’équivalent des milliards de CFA selon le convertisseur dollar en CFA à la caisse nationale.