Selon le journal de l’Afrique, le chef de l’État chinois, Xi Jinping a assuré lundi dernier que son pays était prêt à travailler conjointement avec le Congo-Brazzaville afin de pouvoir approfondir la confiance politique mutuelle tout en partageant leurs expériences en matière de gouvernance pour promouvoir le développement encore plus grand des relations entre les deux pays.

Entretien entre les deux présidents  

Lors d’un entretien téléphonique avec le chef de l’État congolais, Denis Sassou Nguesso, le président de la Chine a assuré que son pays est prêt à mettre en place conjointement, un partenariat afin de permettre une progression au niveau des relations stratégiques globales entre les deux pays. Le renforcement de cette coopération permettrait d’assurer l’apport davantage de bénéfices pour les deux peuples.

Xi Jinpinga tenu à souligner que l’amitié entre la République du Congo et la Chine remontait très loin dans l’histoire en affirmant que les deux pays se sont toujours entraidés et soutenus, en travaillant ensemble en étroit partenariat dans plusieurs affaires régionales et internationales, ainsi que les intérêts communs des pays en développement.

La République du Congo et la Chine ont pu lutter tous les deux depuis l’année dernière contre l’expansion de la maladie virale du Coronavirus et ensemble ils ont pu permettre le retour à la normale de la production et du travail. En outre, le président chinois a souligné que les différents projets de coopération concrète entre la Chine et la République du Congo ont progressé d’une façon régulière et que leur coopération et leur amitié n’ont pas cessé de se renforcer davantage.

Le président de la Chine a aussi soutenu la République du Congo afin d’adopter la voie de développement répondant aux propres conditions nationales permettant de soutenir les efforts pour sauvegarder la souveraineté nationale, de ses intérêts de développement, de sa sécurité, tout en le soutenant dans la transformation de ses avantages en termes de position géographique et en termes de ressources naturelles en avantages pour le développement du pays.

Les autorités chinoises encourageraient les sociétés du pays à investir dans les deux Congo, en affirmant qu’elles sont prêtes à approfondir les relations de partenariat avec le Congo dans les domaines comme les moyens de subsistance de la population, l’agriculture, la santé et les soins médicaux.