Le 18 juin dernier a eu lieu dans la capitale congolaise, le lancement des différentes opérations de terrain, ainsi que la campagne de vulgarisation de la loi qui réglemente le secteur du tourisme. Selon le journal de l’Afrique, cette campagne durera tout au long du mois de juin et se déroulera sur toute l’étendue du territoire national.

La campagne de vulgarisation de nouvelle loi

La campagne de vulgarisation qui est de proximité, vise à atteindre les différents établissements hôteliers. Plusieurs équipes faisant partie du ministère du Tourisme doivent, durant cette campagne, sensibiliser les différents responsables et acteurs sur les mesures de la nouvelle loi qui a été récemment adoptée dans le secteur du tourisme. En effet, selon les experts cette loi promulgue les différentes normes mises en place aux usagers de ce secteur et des professionnels afin de pouvoir assurer une meilleure maîtrise des composantes de l’offre touristique grâce à un système de contrôle et de classement des établissements touristiques, comme étant un gage de sa modernisation et de sa compétitivité. 

La loi permet de garantir un meilleur accès des visiteurs aux prestations touristiques tout en leur assurant une réelle protection.

Faisant partie des axes prioritaires de la stratégie gouvernementale mise en place par Denis Sassou Nguesso au sein du Plan national de développement, le domaine du tourisme constitue une activité qui pourrait participer à diversifier l’économie au Congo.

Participer dans le développement économique du pays

Conscient de cette situation, le gouvernement assure qu’il est important de mettre l’accent sur le développement du tourisme afin que ce secteur puisse participer à l’amélioration du PIB tout en contribuant à diversifier les ressources économiques du pays.

C’est ce qui justifie tous les efforts que veut entreprendre le gouvernement pour rénover l’offre touristique au Congo, permettant ainsi de mieux commercialiser ce secteur.

Selon Lionel Rytchie Ngodjo Louvosso, le directeur de l’hôtellerie, il est important de demander aux acteurs des hôtels de prendre en considération le cadre juridique de ce secteur qui permettra de les aider à mettre en place un certain nombre d’actions. Pour ce faire, une campagne de sensibilisation a été mise en place. Elle sera menée sur le terrain durant un mois et concerne tous les établissements et responsables touristiques des deux Congo.