Suite à la demande de la fédération des deux Congo de handball, d’engager l’équipe nationale séniors hommes du Congo, pour pouvoir participer à la 25e édition du championnat d’Afrique de la catégorie, le ministre des Sports congolais a pu poser son véto et il a estimé que l’équipe techniquement n’est pas prête pour ce championnat.

Championnat d’Afrique séniors de handball

Selon les médias congolais, le pays ne pourra pas participer à la prochaine Coupe d’Afrique séniors homme de handball qui aura lieu au Maroc à Laâyoune du 13 au 25 janvier prochain. En effet, les 22 membres du diable rouge qui ont été présélectionnés, devront attendre les prochaines compétitions pour mettre en exergue leur savoir faire, alors qu’ils s’apprêtaient à commencer la phase de préparation le 25 octobre dernier.

Le document signé par le ministre des Sports congolais, Hugues Ngouélondélé, affirme que suite à des raisons techniques en liaison avec la préparation physique des diables rouges et qui ne garantissent pas une prestation élogieuse, l’équipe congolaise ne serait pas souhaitable qu’elle s’engage dans cette compétition continentale de haut niveau.

Selon Hugues Ngouélondélé, le ministre des Sports, il est important de se focaliser sur la préparation physique de  l’équipe séniors dames, afin de pouvoir participer honorablement au championnat du monde qui aura lieu en décembre prochain en Espagne.

Le dirigeant de la fédération congolaise de handball a assuré que la décision est certes tombée, toutefois, c’est difficile pour les membres de l’équipe qui n’arrêtent pas de rêver de faire partie des plus grandes compétitions afin de pouvoir faire honneur au Congo et booster leur carrière.

Ayessa Ndinga Yengue, a affirmé qu’il espère qu’il y ait une certaine équité au niveau de la gestion des différentes activités sportives, en ajoutant que l’équipe féminine quand elle part à Yaoundé, elle n’avait aucune préparation technique toutefois elle a arraché la qualification pour la Coupe du monde. L’équipe masculine, eux par contre, ont eu la chance de participer à des championnats locaux. C’est pour cette raison qu’elle invite le ministre de revenir sur sa décision.

Il est essentiel de mentionner que la structure de l’équipe nationale des hommes est surtout composée de joueurs qui évoluent en France, au Congo et au Maroc. Découvrez cette compétition continentale, l’une des dernières éditions du challenge du président congolais, en cliquant ici.