D’après la presse écrite des deux Congo, le 8 novembre, a eu lieu dans la capitale congolaise la session inaugurale du secrétariat permanent du comité national d’orientation, visant à rendre opérationnelles les différentes zones économiques spéciales.

Le projet de règlement intérieur des ZES

Le 8 novembre a eu lieu des travaux dirigés par Emile Ouosso, le secrétaire permanent du Comité national d’orientation, au cours desquels l’assemblée a annoncé l’adoption, après examen, du secrétariat permanent du projet de règlement intérieur des zones économiques spéciales, ainsi que du projet de la convention de développement de cette zone de Ouesso.

Les participants à cette rencontre ont aussi fait le point sur la situation actuelle des relations de collaboration entre les Fonds de développement de la zone économique spéciale de Pointe-Noire et le Congo avant d’échanger des sujets portant sur le financement de l’Agence de planification, de développement et de promotion des ZES.

Par ailleurs, les membres du secrétariat permanent ont été renseignés des travaux de validation des documents de l’Agence de développement, de planification et de promotion des zones économiques spéciales, de la prochaine tenue du conseil de cette agence et de la tenue du conseil d’administration de ladite agence.

Briser la dépendance économique au cours du pétrole

Afin de transmettre une dynamique au sein de la recherche des différentes solutions viables permettant la mise en opération des zones économiques spéciales, le secrétariat du Comité compte mettre en place des stratégies et des politiques de ces zones permettant ainsi de faciliter la rupture avec la dépendance économique congolaise vis-à-vis du pétrole.

Parmi les missions du secrétariat du Comité on peut citer la diversification économique congolaise et le développement industriel, l’amélioration des scores à l’importation, ainsi que la balance des paiements, l’encouragement de la création des emplois indirects et directs, l’accroissement de la compétitivité et de la visibilité des produits Made in Congo tout en veillant au respect des normes techniques de qualité, l’encouragement du développement de la transformation et des productions progressive des ressources naturelles et des produits agricoles, attirer l’investissement direct étranger et nationale, susciter l’investissements de tous types au niveau des zones économiques spéciales.

Découvrez les différentes zones économiques spéciales au Congo en consultant ce site web.