Selon les dernières décisions révélées par le gouvernement, la durée maximale des prières du soir de Isha et du Tarawih dans les mosquées serait limitée à 30 minutes durant le mois de ramadan 2021. Une série de directives obligatoires pour les fidèles qui souhaitent assister aux prières dans les mosquées de Dubaï pendant le mois sacré du Ramadan, a été annoncée. 

Les nouvelles mesures à respecter dans les mosquées

Le Département des affaires islamiques et des activités caritatives de Dubaï a déclaré que les prières Isha et Tarawih peuvent être effectuées dans les mosquées dès la date du début du mois de ramadan 2021, à condition que les fidèles respectent les consignes de précaution, notamment le port de masques faciaux et le maintien de la distance physique.

Al Shaibani a en outre déclaré que ces directives faisaient partie des différentes mesures mises en place par le Comité suprême de gestion des crises et des catastrophes de Dubaï. Toutes les mosquées de Dubaï seront fréquemment stérilisées tout au long de la journée pendant le mois saint en islam afin d’assurer la sécurité sanitaire et la prévention de toute contamination.

La durée maximale des deux prières dans les mosquées a été plafonnée à 30 minutes. En outre, les fidèles qui prient dans les mosquées doivent apporter leurs propres tapis de prière et doivent éviter strictement les poignées de main et toute autre salutation physique qui enfreint les protocoles de distance physique. Ils doivent également maintenir une distance de sécurité par rapport aux autres fidèles, guidés par des autocollants au sol.

Le Dr Hamad Al Sheikh Ahmed Al Shaibani, directeur général de l’IACAD, a déclaré : « Le sureffectif dans les mosquées ou dans son enceinte est strictement interdit. La durée des prières reste la même que celle annoncée précédemment. Cependant, les prières d’Isha et de Tarawih sont plafonnées à 30 minutes (y compris l’appel à la prière et l’Iqama). Les mosquées seront fermées immédiatement après la fin de ces prières. »

Les conférences des imams sont suspendues 

Les conférences et séminaires dans les mosquées restent toutefois suspendus. Cependant, les fidèles ont la possibilité d’assister virtuellement à des conférences. Il est également conseillé aux fidèles de lire le Coran à l’aide d’appareils intelligents à l’intérieur des mosquées.

Le département évaluera la situation avant de prendre une décision sur les Qiyam-ul-layl (prières de fin de soirée) exécutées au cours des dix derniers jours du Ramadan. Le Comité suprême mettra à jour ses lignes directrices à cet égard.