Selon des calculs astronomiques effectués par le Conseil du Fiqh d’Amérique du Nord, le Ramadan 2021 devrait débuter le 13 avril aux États-Unis et au Canada.

Le Ramadan, l’un des mois les plus sacrés en Islam, constitue le neuvième mois du calendrier islamique. Cela donne aux fidèles de la communauté musulmane la chance de faire de bonnes actions, de prier et de se concentrer sur leur engagement. Il est important de rappeler que la date de début du mois de jeûne diffère d’un pays à l’autre en fonction de la visibilité de la lune durant la nuit du doute, la 29e nuit du mois de chaabane.

Savoir plus sur le mois de jeûne 2021

Pendant le mois de Ramadan, il y a deux repas principaux ; le suhoor qui est servi et mangé avant la prière du lever du soleil, al Fajr, et l’iftar ou repas de rupture de jeûne, est servi et mangé après al-maghrib, la prière du coucher du soleil. Généralement, ces repas sont pris en groupe.

Le mois saint en islam est marqué par le jeûne des musulmans de l’aube jusqu’au coucher du soleil et les prières de taraweeh que les fidèles sont tenus d’accomplir quotidiennement dans la mosquée le soir après salat al ishaa. Ces prières devraient commencer dès l’annonce de la date du début du mois de ramadan 2021, lors de la nuit du doute.

Durant le mois de ramadan 2020, les États-Unis et le Canada ont dû débuter leur jeûne le 24 avril 2021.

Le mois de jeûne et le Coronavirus

Le mois de ramadan 2020, était certainement bien différent des ramadans précédents, puisque les musulmans du monde entier ont dû pratiquer leurs prières à la maison et aucun rassemblement familial ou entre amis n’a été autorisé en raison de la propagation de la pandémie du Coronavirus.

Au milieu des campagnes de vaccination contre le COVID-19 lancées par les deux pays, certains peuvent commencer à se demander si les vaccins invalident le jeûne. L’Association médicale islamique britannique a assuré la communauté islamique en affirmant que prendre le vaccin pendant le mois de ramadan n’invalide pas le jeûne. Ainsi, les fidèles de la communauté musulmane ne doivent pas retarder leurs vaccinations contre le Coronavirus en raison du Ramadan.