D’après le journal de l’Afrique, les experts travaillant au sein du Programme national de lutte contre le paludisme au Sénégal sont revenus sur la cartographie de la maladie infectieuse dans le pays. En effet, les coordinateurs du programme ont affirmé la présence de plusieurs zones où la maladie continue de se propager d’une façon continue.

Le paludisme fait encore des ravages dans des régions sénégalaises

D’après le docteur Doudou Sène qui s’est fondé sur la cartographie du Sénégal, le pays présente trois grandes zones. Une zone verte présente les régions où il n’y a que 5 cas de paludisme sur 1000 habitants durant l’année. Dans cette zone, on retrouve des villes comme une partie de Ziguinchor et Fatick, ainsi que Louga Thiès, Matam et Saint-Louis. La zone intermédiaire ou jaune constitue la région où il y a entre 10 et 15 cas sur mille habitants. Cette zone est constituée par Ziguinchor et Kaolack. Enfin, la zone rouge présente la région où près de 25 cas de paludisme pour mille habitants ont été détectés. Dans cette zone, on retrouve Tambacounda, Kolda et Kédougou.

Le docteur Sène a affirmé qu’il existe actuellement une baisse au niveau de la stratégie de lutte contre le paludisme, et ce, malgré la détection de plusieurs zones rouges dans le pays. En outre, il a tenu à rappeler que cela ne veut pas dire que le paludisme n’existe plus dans les zones verte et jaune. 

Les élèves constituent la couche la plus vulnérable au pays

Le Coordinateur du Programme national de la gestion de la maladie infectieuse, le paludisme au Sénégal a affirmé qu’au niveau du district de Kaolack plus de 90 % des cas graves de paludisme enregistrés le 14 septembre dernier concernent des élèves.

Selon le docteur Niène Seck, dans le district de Kaolack, en dehors des enfants de moins de 5 ans et des femmes enceintes, les élèves présentent la couche la plus vulnérable face à la maladie infectieuse du paludisme. Plus de 90 % des cas de paludisme graves observés ses deux dernières années au sein de ce district ont été notés chez les enfants élèves.